Saint-Valentin : ôde à l’amour moderne

tumblr_mw2uxg3eyk1smd82yo1_500

La Saint-Valentin est ce jour où le couple est mis à l’honneur. Le couple pas l’amour. L’amour c’est trop vaste, trop complexe pour le contenir en une fête païenne récupérée par la papauté. Si l’on célèbre les amoureux, on célèbre aussi ceux qui font autrement ? Sans l’engagement, l’amour dépoussiéré.

Des amoureux, j’en ai plein. Tous différents. Je crois que ma mère s’est fait une raison. Quand je disparais pendant une semaine chez on-ne-sait-qui, on-ne-sait-trop-où, elle ne pose plus de questions. Tout au plus un petit « et untel, comme il va ? » impromptu.

Avec eux, je partage plus qu’un one-shot sans (ou avec d’ailleurs) âme. J’aime les revoir, discuter, manger, rire, faire des bisous, des câlins trop cucu-love et même dormir. Juste dormir avec eux – et parfois refaire des câlins cucu-love. J’ai pas dis qu’on avait sauté la sauteuse justement. Mais ils font partie de ceux que tu n’as pas envie de jeter à la porte alors que tu viens tout juste de retrouver ton souffle.

(Mieux. Il s’avère les admire même. C’est presque un critère.)

C’est finalement plus rare qu’on ne le croit. D’autant qu’il est difficile de se soustraire au fantôme du couple normé qui plane au dessus de ces histoires qui dépassent le raisonnement binaire amour=en couple.

Je déclare obsolète le postulat disant que toute personne normalement constituée veut impérativement partager son existence avec une autre personne normalement constituée, mariage au bout de la lorgnette. Le pack gamins-pavillon-SUV non optionnel. TOUT LE MONDE NE VEUT PAS CA !

J’ai envie de t’embrasser, pas de me marier pour autant.

tumblr_n8cs0wxiff1sr58lmo1_500

Pourquoi ne prendrait-on pas le meilleur du couple en esquivant le côté obscur de la force ? Parce qu’après 6 années de bons et loyaux services, je peux vous dire que le côté obscur finit par prendre beaucoup de place… Au point qu’on finisse par chercher l’amour !

Amour que j’ai trouvé bon de s’injecter en dose, des shoots de love sans le bad-trip final. En la matière, je multiplie les drogues. Chacune son effet : la fusion, la mind-connexion, l’égo-trip… Plus ou moins forte, plus ou moins addictive. C’est ce qui fait leur charme.

Comme toute drogue, l’abus est dangereux. On évacue les amoureux-de-l’amour et autres romantiques-fleur-bleue rapidement. Vous n’êtes pas de taille… A trop flirter avec l’amour, on peut s’embraser en rien de temps. Un pas de travers et les sentiments s’en( )mêlent. Et du coup, bonjour le côté obscur de la force !

Il faut donc savoir jouer le funambule et ne pas tomber dans des dimensions sentimentales trop abyssales mais aussi, ranger, plier, bâillonner son égo. Ego qui réclame l’exclusivité. Mais une fois que s’installe l’idée que l’on ne peut pas exiger de l’autre ce que l’on n’est en mesure de lui donner, la petite voix intérieure se muselle d’elle-même. J’vous vois v’nir chaton… J’ai pas dis que ça excluait de faire sa meuf de temps en temps – parfois souvent – pour la forme.

tumblr_o2jdqlqpry1qeyd10o1_500

Puisqu’il s’agit de célébrer le couple, j’invoque ma liberté, ô combien essentielle. La seule que j’autorise à dicter mes choix puisqu’elle me comble à coups sûrs. Suivie comme son ombre par son amie la conscience, il n’y a qu’à elles que je rends mes comptes.

Je ne sais pas combien de temps durera cet état, à mi-chemin entre l’égo-trip et la sécurité routière – prévenir les accidents plutôt que gratter la peau sur le bitume –, mais une chose est sûre : faudra grave peser dans le game pour faire concurrence à ma liberté et à mes multiples drogues ravageuses !

A tous mes amoureux, une belle Saint-Valentin.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s